Volta Ciclista a Catalunya

Coucouille et Concon ou la Révolution télévisuelle

Tour de Catalogne 2014. Etape 6. El Vendrell – Vilanova (172km), le 29/03/14.

Aujourd'hui dans cette chronique, avant de parler un peu aussi de l'étape du jour, je tiens à souligner, et féliciter, l'immense bonté de la chaîne Eurosport-la-Miséricordieuse qui diffuse ce Tour de Catalogne. Chez Eurosport, l'intégration par le travail des personnes handicapées, ils prennent pas ça à la légère. Surpassant même ce que la loi leur impose, ils explosent tous les quotas d'embauche chez nos amis les-pas-tout-à-fait-pareil-que-nous. Tous les jours, Marion Gachies et David Moncoutié nous accueillent pour nous présenter l'étape du jour avant le direct puis reviennent à la fin pour nous résumer, recommenter et analyser ce que nous venons de voir. C'est la première fois dans l'histoire presque centenaire de la télévision que la présentation d'une émission est entièrement confiée à deux handicapés. Coucouille et Concon, c'est comme tous les handicapés : ils sont sympas et on apprend toujours beaucoup sur soi à leur contact. Et puis je trouve ça bien qu'on donne un emploi aux handicapés pasqu'après tout, les handicapés, c'est presque des gens comme nous sauf que eux ils ont des places de parking bleues alors que nous grises. Sinon aujourd'hui, sur la route, dans une étape aussi plate que possible pour un Tour de Catalogne, une échappée est arrivée au bout. Une échappée qui arrive au bout, c'est toujours une chance pour un prolétaire laborieux du peloton de recevoir quelques lauriers et un brin de lumière dans l'ombre de ses leaders. Le prolétaire victorieux aujourd'hui, c'était le hollandais Clement de la Belkin qui gagne avec son maillot de meilleur grimpeur sur les épaules. Un prolo qui gagne au vélo c'est comme un handicapé qui travaille, ça te fait toujours perler une petite larme d'émotion sur la joue.


Misschien ook interessant: